Comment intégrer le storytelling dans votre stratégie digitale ?

« Il était une fois, dans un pays fort fort lointain, des petits lutins du marketing qui s’efforçaient de tout mettre en œuvre pour transmettre de l’émotion et établir une relation avec leurs consommateurs pour réussir à leur vendre des petits sucres d’orge. Après plusieurs mois de dur labeur, leur persévérance et leur inventivité finirent par payer et tous les consommateurs vécurent heureux et l’entreprise fit beaucoup de profits ! ». – The end

Quand nous parlons de storytelling, c’est souvent à ce genre de représentation que la plupart des gens pensent. Le storytelling n’est pas uniquement réservé aux vieilles histoires de contes pour enfants. Bien au contraire ! Nous vivons dans un monde de plus en plus digitalisé dans lequel le storytelling prend une place importante dans les stratégies digitales des entreprises. Même si les méthodes traditionnelles de marketing ont fait leurs preuves, elles ont fini par fatiguer les consommateurs. Aujourd’hui, nous constatons que ceux-ci désirent partager l’univers des entreprises et des marques en s’impliquant davantage auprès d’elles. Pour ce faire, les entreprises utilisent des mises en récit captivantes et des messages plus authentiques, susceptibles de provoquer certaines émotions chez leurs clients. Les entreprises possèdent de multiples supports de communication sur lesquels produire du contenu et garder le contact avec leur public. Les marques utilisent alors le storytelling pour alimenter ces supports tout en déclinant leur histoire, leurs valeurs ou leur success story.

 

1. Mais qu’est-ce que le storytelling ?

« Le storytelling est un ensemble de techniques héritées du conte, du récit traditionnel, du théâtre ou encore du cinéma, permettant de structurer des histoires autour des entreprises ou des marques à des fins de communication ».[1]

Le storytelling s’applique ainsi à de nombreux domaines. Très souvent employé dans la création littéraire, au cinéma, en politique ou à la télévision, il n’en est pas moins présent dans la communication et le marketing.

Ce dernier nous intéresse plus particulièrement. Dans une stratégie de marketing, le storytelling entend impliquer émotionnellement le consommateur et attirer son attention, grâce à des vidéos, des images ou encore des musiques. Il s’agit d’établir une véritable connexion entre la cible et l’entreprise. Pour que votre storytelling soit réussi, il importe de travailler autour du storytelling transmedia, lequel plonge le consommateur dans un processus de communication global en lui racontant des histoires sur différents médias et, in fine, déployer une histoire intégrale.

De plus, comme le dit si bien Seth Godin, ex-directeur marketing de Yahoo, « Marketing is no longer about the stuff you make, but about the stories you tell ». En effet, le storytelling répond à l’évolution du mode de consommation de la population. Désormais, nous n’achetons plus un produit parce qu’il est le meilleur; nous l’achetons parce que nous en partageons les valeurs.

 

2. Et le storytelling digital ?

De par le développement du digital, le storytelling est devenu une technique essentielle d’une stratégie marketing digne de ce nom. En effet, cette technique est particulièrement efficace lorsqu’elle est utilisée sur les médias digitaux. La multiplication des supports de communication tels que les réseaux sociaux, le blog ou encore la vidéo, crée un espace propice à la création d’histoires. La mise en narration ne se limite pas à la page « Notre Histoire » de votre site internet. Il faut l’intégrer dans tous vos contenus digitaux, apporter de la sorte du sens et de l’affect et réveiller les bonnes émotions auprès de vos cibles. Il est impératif que votre communication digitale soit humaine.

3. Le storytelling dans votre communication digitale

a.  Votre site internet

Il était une fois…  l’histoire et la culture de votre entreprise

Ce qui nous lie avant toute chose à l’entreprise, c’est son histoire et celle des individus qui la composent. Sur votre site, la page « à propos » est cruciale : elle transmet ce récit à votre cible, de même qu’à vos équipes et ce, en y insérant des leviers émotionnels tels que l’héritage familial de la firme, la rencontre des CEO, une idée révolutionnaire, etc.  Ne vous limitez cependant pas à raconter les faits ! Impliquez tant que faire se peut vos publics dans votre univers ! Incitez-les à partager vos valeurs et votre vision !

Un exemple ? La marque de vêtements américaine, Levi’s,  mondialement connue pour ses blue jeans, a mis en place une timeline remplie d’archives et de moments forts de l’entreprise pour mettre son histoire à l’avant-plan…

Il était une fois… vos produits et services

Vos produits et services constituent le cœur de votre entreprise. Si vous les décrivez de façon trop technique, vous risquez d’embrouiller vos prospects. Et, par conséquent, les perdre. L’histoire de votre produit n’est pas liée à ses caractéristiques, mais plutôt aux bénéfices dont jouit le client une fois l’achat effectué. Alors, utilisez cet espace pour partager ce que vous faites, en déployant le storytelling à travers des descriptions plus simples et plus parlantes. Parce que vos produits et services ont, eux aussi, une histoire qui mérite d’être contée.

Prenons un autre exemple : celui d’une entreprise de télécommunication ayant développé une application mobile. L’attaché commercial aura tendance à s’appuyer sur les avantages de celle-ci. Alors que le bénéfice net ne réside pas dans l’application en tant que telle mais bien dans le fait que le client gère son abonnement et ses factures de n’importe où.

Il était une fois… vos clients

« Le meilleur moyen de raconter votre marque en storytelling est de la placer comme la résolution au problème que rencontre votre client ». [2]

Ce que vous proposez comme produits ou services répond certainement à une problématique de vos clients. N’hésitez donc pas à mettre en récit vos réalisations ou votre produit ! Vos prospects ne s’identifieront que mieux à vos propositions.

 

b. Vos réseaux sociaux : social storytelling

Les réseaux sociaux s’avèrent de splendides supports de com pour développer votre storytelling. Même s’il est préférable de se concentrer sur deux réseaux sociaux à la fois, cette stratégie transmedia crée différents points de contacts avec vos cibles. Pour cela, votre contenu doit être original et propre à chacun des réseaux. Chaque média a, de fait, ses règles et cibles propres. Et notre mode de consommation d’infos varie selon que l’on soit sur Facebook, Instagram ou Linkedin.

Cependant, un social storytelling réussi passe par des histoires se partageant facilement sur les réseaux sociaux. Non sans prendre soin d’en respecter les codes spécifiques. L’histoire se doit de susciter un engagement et des interactions avec vos interlocuteurs.

Même si le format vidéo reste le meilleur moyen de raconter des histoires, le format  « carrousel » peut aussi s’avérer judicieux (sur Facebook, par exemple). Une histoire s’y déroule via une succession d’images, de titres et de descriptions renvoyant subtilement vers un ou des call-to-action.

De plus, l’émergence du  format de « story » a acquis une immense popularité sur les réseaux sociaux. Snapchat en fut l’initiateur. Mais depuis près de trois ans, c’est à Instagram que revient ce monopole. Le concept même de « story » est associé à des histoires courtes, à des fictions. On en veut pour preuve l’indéniable carton des séries télé. Des formats qui ne pouvaient qu’inspirer le web… Chaque jour, les marques racontent leur histoire en « story » mais dévoilent aussi les coulisses de l’entreprise. Ce qui montre un côté très humain et renforce leur culture d’entreprise. Les « stories » sont donc érigées comme un outil indispensable. Pour peu qu’elle soient utilisées à bon escient !

 

 

[1]https://www.storytelling.fr/lexique/storytelling/

[2]https://www.storytelling.fr/du-storytelling-au-webmarketing/

Par |2019-05-30T15:55:09+02:0028 mai 2019|Storytelling|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Marion Cobut
Diplômée en communication, Marion est passionnée par la photographie et les voyages. Mordue des réseaux sociaux, elle prend en charge la gestion de la communication et du marketing digital.

Laisser un commentaire